RESOLVE

Joanne Lebert

Joanne Lebert is the Director of the Great Lakes Programme at Partnership Africa Canada (PAC), which aims to break the ‘resource curse’ and to improve natural resource governance in post-conflict contexts (http://www.pacweb.org/en/). Prior to joining PAC in 2011, Joanne was based at the University of Ottawa’s Human Rights Research and Education Centre, where she developed and supported research and policy advocacy related to gender-based sexual violence in conflict settings in Africa, and examined its intersections with the extractive industries. She was also Deputy Director at the Canadian NGO, Peacebuild, where she worked to strengthen Canadian foreign policy options and practice. Previously, she carried out anthropological fieldwork for her doctoral studies in Namibia and Angola and was a Visiting Fellow in Refugee Studies at the University of Oxford. She has lectured at Carleton University and worked for the OSCE in Bosnia-Herzegovina and Croatia, Amnesty International and CARE International-Zambia.

Joanne Lebert est la Directrice du Programme des Grands Lacs chez Partenariat Afrique Canada (PAC) qui vise à romper la ‘malédition des ressources naturelles’ et à améliorer la gouvernance dans des contextes post-conflit. Avant de se joindre à l’équipe de PAC, en 2011, Joanne Lebert travaillait au Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne de l’Université d’Ottawa, où elle a élaboré et soutenu des travaux de recherche et de plaidoyer portant sur la violence sexuelle envers les femmes dans des situations de conflit en Afrique, et étudié ses rapports avec les industries extractives. Joanne a aussi été directrice adjointe de l’ONG canadienne Paix durable, où elle s’est employée à étayer les options et les pratiques du Canada en matière de politique étrangère. Auparavant, Joanne avait effectué de vastes travaux anthropologiques sur le terrain en Namibie et en Angola, et avait été chercheuse invitée en études sur les réfugiés à l’Université d’Oxford. Elle a été chargée de cours à l’Université Carleton et a travaillé pour l’OSCE en Bosnie-Herzégovine et en Croatie ainsi que pour Amnistie Internationale et CARE International-Zambie.

Comments are closed.